Journée pédagogique les forts de Verdun

Vendredi 17 septembre 2021

Après la défaite de 1870, la France est isolée par la diplomatie bismarckienne. Amputée de l’Alsace et d’une partie de la Lorraine, le système défensif de sa frontière de l’Est est éventré. La France perd ses deux principales places fortes Metz et Strasbourg qui sont transformées en deux puissants camps retranchés par les Allemands. À partir de 1872, la France entreprend une profonde réforme de son armée et de son système défensif. Le chef du gouvernement, Thiers, confie l’étude d’un nouveau système de fortifications à un comité de défense dont la cheville ouvrière est le général Séré de Rivières qui donnera son nom à un nouveau système de fortification.

Le champ de bataille de Verdun conserve aujourd’hui encore la structure de ce système défensif issu de Séré de Rivières : le fort de Vaux, le fort de Douaumont, les vestiges du fort de Souville en sont des exemples significatifs.

À l’occasion des Journées européennes du Patrimoine et de son exposition temporaire « On ne passe pas ! » Les fortifications, du système Séré de Rivières à la ligne Maginot, le Mémorial de Verdun proposera aux élèves de découvrir et d’expliquer l’évolution de la fortification à partir de l’exemple des forts de Verdun, et à travers l’expérience des hommes au coeur de ce dispositif, depuis la conception des ouvrages, leur construction et l’épreuve du feu. Cette journée pédagogique sera composée de trois modules.

Télécharger la plaquette de présentation

Partager :