« Oh les beaux jours », une tragi-comédie de Samuel Beckett à destination des lycéens

Winnie 5O ans et des poussières s’enterre dans sa vie. Elle a comme compagnon Willie 60 ans qui n’a d’autre objectif que de dormir. Et Winnie, qui bien sûr ne supporte pas de s’enterrer, au sens figuré comme au sens propre, parle et parle et parle et parle même si Willie peut s’en ficher de ce qu’elle dit. Elle continue de vouloir croire que si elle est là encore près de lui c’est que l’Amour les réunit. Mais l’Amour suffit-il pour se sentir vivant ?

Partager :