DOSSIER PEDAGOGIQUE Tria Fata

Elle est marionnettiste, il est musicien, et dans leur cabaret se jouent la vie et la mort. Une vieille dame se présente : son heure est venue avec celle du spectacle, et elle va déployer en accéléré le panorama de son existence. Toutes les métamorphoses d’une vie sont ainsi exposées aux yeux du spectateur sous une forme dynamique, délirante, insolite, hallucinatoire. De la naissance à la fin en passant par l’enfance et l’amour : jeu, voltige, images, feu – un grand kaléidoscope tourbillonne avant l’extinction. On passe d’un seuil à l’autre dans l’éclat de figures improbables et sous le règne des trois Parques présidant à nos destinées, celle qui tisse le fil de la vie, celle qui le déroule et celle qui le coupe ; trois Parques, trois destinées, Tria Fata. Sous cet intitulé, la marionnette incarne au plus près sa fonction de symbole universel d’humanité.

Partager :