Exposition « Générer des traces »

Galerie oeil-LAC de Forbach (du 26 janvier au 20 mars 2021)

Générer des traces pour permettre la mémoire des lieux, celle d’un message, celle de notre temps : c’est ce que l’exposition propose ici à travers de petites histoires, des approches sensibles avec la matière, l’objet, le lieu, l’instant vécu. La récolte de ces vestiges contemporains, tels des vanités futures de notre époque, questionne la trace que nous laissons sur cette terre mais aussi la mémoire de nos souvenirs, de nos vies. Il est question ici de s’interroger sur la figuration du temps, les traces que nous laissons, comme de futurs vestiges. La présence de la roche, l’image de la maison, du refuge, le miroir, d’objets énigmatiques sont autant de prétextes pour interroger notre regard sur le temps qui passe et ses phénomènes.

Comme des générations qui se répètent sans traversée linéaire ni chronologique mais sensible, les lieux sont investis par la présence humaine désireuse de se construire des refuges, des abris, des états. Mais qu’est-ce qui résiste au temps ? Qu’elles soient traces de matériaux éphémères ou pérennes comme la pierre, ses petites ruines s’invitent dans la galerie pour vous rencontrer, dialoguer, se parler et s’interpréter. Effacer, brosser, récolter, imprimer, graver, ranimer, déplacer, poser, contempler, attendre, superposer, dévoiler : autant de gestes et d’attitudes sont proposés ici par différents artistes à travers les multiples formes avec la photographie, la sculpture, l’architecture, la peinture, la sérigraphie, la gravure etc.

Et c’est aussi par la danse que l’aventure se poursuit au sein de notre établissement. Inscrite dans le parcours d’un projet fédérateur, l’exposition se découvre grâce à une autre rencontre de l’art, la danse. Sarah Grandjean, artiste, danseuse et chorégraphe, accompagne nos élèves dans la découverte de ces oeuvres pour générer de la danse. Comme deux êtres qui se tournent autour, les élèves proposeront une interprétation dansée pour exprimer la rencontre avec ses oeuvres ouvertes.

Partager :