Pratiquer l’éducation artistique en atelier pendant le confinement

Initialement prévu pour être un projet animé en présentiel, l’atelier a dû, pour les raisons sanitaires, se transformer en projet animé en distanciel.
Il fallait adapter les paroles de Cendrillon, du groupe français Téléphone. Les élèves ont réécrit le texte avec leur professeur de Français, Nadège Maton, et je me suis occupé de l’arrangement musical.
Le projet a commencé sur une plateforme de réunion à distance, où les intervenants et les élèves se sont retrouvés pour exposer les modalités du travail à réaliser. L’idée était que chacun s’enregistre avec un smartphone, accompagné d’un playback réalisé en amont.

Partager :