Connaissez-vous CASTEL COUCOU – FESTIVAL MIGRATIONS ?



Pour commencer l’année nous vous proposons une exploration des langues et des expériences vécues avec deux performances programmées dans le cadre du FESTIVAL MIGRATIONS en collaboration avec l’ASBH et le foyer du Bruch à Forbach.



Mercredi 23 février – 20h
Casino de la Faïencerie – Sarreguemines

1 rue du Colonel Edouard Cazal, 57200 Sarreguemines

Dans le cadre de la soirée d’ouverture du Festival, ouverture des portes à partir de 18h30


Crédit photo : Cynthia Montier & Abdul-Hadi Yasuev

Cynthia MONTIER & Abdul-Hadi YASUEV

karma – shattered reality [разрушенная реальность — réalité éclatée] – 2022


Cynthia Montier & Abdul-Hadi Yasuev présentent leur œuvre « karma » et les objets de leur travail, autour de l’activation de leur performance « Shattered Reality ».

« Shattered reality » correspond à l’activation, par les artistes, d’un objet transitionnel vecteur de récit incarné le téléphone portable en convoquant les notions d’isolement, de virtualité, d’identité dans des contextes relatifs aux flux migratoires et particulièrement dans celui des centres de rétentions, ou les caméras de ces derniers sont volontairement brisées. 
Des smartphones et des casques audio sont distribués au public. La performance se déploie sous la forme d’une conversation: par téléphones interposés et en face à face avec l’audience. Un récit à deux voix d’une expérience vécue et déplacée, invitant les spectateurs à s’en faire les témoins, à s’y identifier, puis à s’y représenter. Entre témoignage de mémoire et geste initiatique, l’audience est conviée à une série d’autoportraits altérés.



Performance / rencontre /
40′
Tout public /
Gratuit, jauge limitée, réservation conseillée /

infos@castelcoucou.fr



Crédit photo : Hervé Veronese – Centre Pompidou Paris

Anna HOLVECK
 
En une expiration – 2017 – 2022


Samedi 26/ février – 18h
Foyer Mille Club du Bruch 

Place des Bouleaux, 57600 Forbach

Performance en collaboration avec une quinzaine d’actants /
Tout public /
20’
Gratuit, jauge limitée, réservation conseillée /


infos@castelcoucou.fr



Une quinzaine de femmes et d’hommes de nationalités différentes, habitants dans la région de Forbach, déambulent et récitent un texte qu’ils connaissent par cœur dans leur langue maternelle. Ils disent ce texte très vite, très fort et en une expiration. Ils font un pas, s’arrêtent net, inspirent puis prennent la parole. 
Il s’agit de faire du son, fort et pressé, de monopoliser l’attention pendant quelques secondes intenses. Ils se chevauchent, s’écoutent, se coupent dans une composition qui sature et tapisse l’espace. Chacun sa langue, son texte, dans l’intimité de sa mémoire, concentré sur la succession rapide des syllabes. Dans l’urgence du temps de l’expiration, seule la forme des mots persiste. Un écho à la diversité des cultures et des langues parlées sur le territoire.
Cette œuvre est réactivée avec la participation d’habitants de Forbach, adolescents allophones et personnes en situation d’exil.
Cette œuvre a été acquise par le FRAC Franche-Comté en 2017.


Partager :