Horizon à la galerie Oeil – Des élèves curateurs et médiateurs.


L’exposition Horizon est le fruit d’un long travail d’accompagnement réalisé auprès des élèves de 1ere et de Terminale de spécialité arts plastiques du lycée Jean Moulin.
Avec l’aide d’Olivia ChAPONET pour l’artothèque Plus vite, d’Estelle CHRETIEN et de Guillaume BARBORINI , deux jeunes artistes plasticiens, Jérémy LOPEZ a souhaité mettre en œuvre un projet d’exposition afin que les élèves puissent comprendre tous les enjeux concernant ce processus et pour faire découvrir les métiers du musée.


En commençant par une approche théorique à l’aide d’un kit pédagogique, les élèves ont pu découvrir les rôles de différents métiers liés à la pratique de l’exposition (commissaire, scénographe, régisseur, médiateur, etc…). Ensuite, c’est par la collaboration avec l’artothèque Plus vite que les élèves ont pu développer ce projet par la pratique. En choisissant des œuvres de la collection de cette artothèque à partir du thème large « le paysage », les élèves devaient sélectionner des œuvres et créer un fil rouge de manière collective. Le titre Horizon a été proposé par une élève de 1ere en justifiant les lectures suivantes : L’horizon n’est qu’une ligne imaginaire qui sépare le ciel et la terre, qui questionne la place du spectateur et qui peut nous permettre de glisser du réel vers l’imaginaire, la fiction. Plus largement, on peut parler d’occupation de l’Homme dans la nature. C’est en prenant en compte ces éléments que les élèves ont pu proposer des affiches et n’en retenir qu’une seule pour pouvoir communiquer sur ce projet.
Estelle CHRETIEN et Guillaume BARBORINI ont pu ensuite intervenir conjointement pour partager leurs démarches artistiques et ouvrir la pratique des élèves. Le dessin dans l’espace a notamment été abordé à partir de l’utilisation de sable, de couvertures de survie et la pratique de la photographie. Ces temps d’ateliers permettaient également aux élèves de mieux comprendre les démarches artistiques de ces artistes avant de sélectionner leurs œuvres pour compléter l’exposition.
Une fois que les œuvres de la collection Plus vite, d’Estelle Chrétien et de Guillaume Barborini furent sélectionnées, place à la préparation de la scénographie confiée aux élèves de terminale pour exposer dans la galerie œil, le lieu d’art et de culture de l’établissement.
Et enfin, pour préparer le vernissage, tous les élèves se sont concentrés sur la médiation afin de partager leur sensibilité et présenter toute cette aventure. Une épreuve qui reste intimidante pour eux lorsqu’il faut s’adresser aux spectateurs mais ce fut visiblement un passage heureux et formateur.
La médiation des lycéens se poursuivra en rencontrant des élèves du collège durant leur temps de visite.


Rencontres et échanges :



La ressource utilisée par les élèves pour sténographier l’exposition :



Feuilletez le livret de l’exposition :



Retours en images:


Découvrez le reportage consacré à l’évènement par TV8-Moselle Est en cliquant sur l’image :



Assistez au vernissage :


<